Barrueco – Teaser 2016

Extraits des concerts des 7 et 8 janvier 2016 au Rabelais (Meythet).

Barrueco sur scène, c’est avec :

– Batterie : Cédric Gerfaud
– Basse : Eric Bailles
– Claviers, machines et choeurs : Franck Berthoumieux
– Son : Enzo d’Agostino

« PODEMOS » live à Artootem


 

 

vidéo smartphone captée le dimanche 15 novembre 2015 à l’Artootem.

« AUM » (clip)

 

 

– Réalisation et montage : Florent Robert
– Participation pour violoncelle : Katia Gindre
– Paroles et musique : Barrueco
– chanson enregistrée et arrangée par Jérémy Rassat à la SONG FACTORY (74)

« Apprentis Héros » (solo acoustique)


Captation et montage : Florent Robert
Paroles et Musique : BARRUECO

Etre Humain (Version acoustique)

Captation et montage : Florent Robert
Paroles et Musique : BARRUECO

Etre Humain (Version a capella)

Coulcaf invite l’artiste Barrueco ! « Être humain » est le dernier titre composé par Barrueco et le quatuor vocal Savoyard Couleur Café en fait sa version, a capella bien sûr !

Etre Humain

vidéo enregistrée au studio ELIA en mai 2014.

Batterie Cédric Gerfaud
Basse Eric Bailles
Claviers Philippe Jaccoud
Son : Enzo d’Agostino

Prise d’images et montage : Seb Gallay – StudioOnze

Etre Humain (Version Radio)

Un mal pour un bien

Réalisation : Yannick Tenet

Montage / post prod : Tim Robert-Charrue

Images / lumière : Henri Guareschi

Production : Audrey Gaillard

Interview SACEM (2012)

 

interview réalisée en septembre 2012 – Paris – par la commission d’aide à l’autoproduction – SACEM.

« Bien organisé » (FESTIVAL « Rock o Marais » 2014)


 

BARRUECO – présentation scène

Montage réalisé à partir de la captation du 11 mai 2012 au Rabelais.

– Cameramen : Camille Regnaudin / François Egger / Thomas Szczepanski
– Montage : Marcelline Gamma
– son (scène, retours et sortie console) : Enzo d’Agostino (studio ELIA)
– création lumières : Ivane Forot
– batterie et percussions + choeurs : Lionel Boyron
– basse et contrebasse : Eric Bailles
– claviers et accordéon + choeurs : Philippe Jaccoud
– Production : Audrey Gaillard
Merci à Laurent Boissery du Rabelais pour l’autorisation de captation